CONCOURS D'ARCHITECTURE: "DECATHLON DE DEMAIN"

Qui ne connaît pas la célèbre enseigne sportive française et plus grand magasin de sport à l'échelle mondiale? Je veux biensûr parler de DECATHALON! L'enseigne a donc lancé un concours d'architecture fin de l'été 2017, et seule j'ai décidé de me lancer dans l'aventure pour le meilleur et pour le pire (et pour la gloire certainement pas...)!

1-Concours DECATHLON - pers vue du ciel projet


QUELQUES MOTS SUR LE SUJET DU CONCOURS:

Le concours d'architecture DECATHLON a été lancé par DECAHTLON au cours de l'été 2017 invitant des architectes, designers, professionnels ou non du monde entier à imaginer ce à quoi pourraient ressembler les magasins de l'enseigne en 2026. Le cahier des charges était assez léger. Les règles imposées étant les suivantes:

  • À partir d’un site vierge, les candidats sont invités à imaginer le magasin Decathlon de 2026 !
  • Ancrer le bâtiment avec les principes du développement durable sur un site choisi par le candidat.
  • Un magasin proposant une expérience sportive et sans couture (humans to humans / omni-commerce).
  • Penser le magasin : forme & matière comme une identité globale
  • Inspiration de code graphique / imprégnation des codes

Le planning était plutôt serré, 3 mois entre le lancement du concours et le rendu final.  

Sur 10 membres du Jury, la majorité étaient des architectes mais seulement deux extérieurs à l'enseigne. 


MON PROJET EN QUELQUES MOTS:

1. TITRE de mon projet: INCUBATEUR de SPORT

2. Le lieu: Waltham (ville de la banlieue de Boston aux USA)

3. Le concept général:

Créer une réelle expérience sportive aux visiteurs à travers un parcours initiatique, avec à la fois une expérience virtuelle (installation  numérique) et physique (installation physique avec terrains de sport, piscine, acrobranche, min-golf, skate-park)... Rendre la vente de produits la plus simple et la plus visible possible en séparant l'entrepôt du magasin. Une séléction serait physiquement "présentée" en magasin, le reste virtuellement sur des tablettes et l'ensemble des produits pourraient-être retiré des stocks en fin de parcours. Au sein du parcours, tous les équipements seraient rattachés à la zone d'activité auxquels ils correspondent (par exemple dans la zone "BALL sports" on trouverait un terrain multisport). On pourrait donc directement essayer les produits en vitrine dans ces espace "d'expérience physique". L'achat des produits ne se ferait qu'en séléctionnant le code barre du produit présenté, et le retrait du produit ne se ferait qu'après le passage à la caisse pour faciliter l'expérience aux clients.

Plan du bâtiment pour illustrer le propos:

Plan

 


MON PROJET EN QUELQUES IMAGES:

1. Perspective de l'Extérieur (vue sur cour depuis le toit amenagé):

Cette vue montre l'occupation des équipements dans l'espace et leur importance, afin de pouvoir faire une démonstration de chaque produit, mais également pour que chaque client puisse vivre une réelle expérience sportive unique à chaque instant.

 3-Concours DECATHLON - Vue sur cour intérieur

2. Perspective de l'Intérieur sur l'espace "BALL":

Cette perspective montre l'intéraction entre:

  • La présentation de produits physique (vitrine de ballons)
  • La présentation des produits virtuellement (tablettes)
  • L'expérience physique (terrain de squash)
  • L'expérience virtuelle (Réalité augmentée avec "essayage virtuelle")

6-Concours DECATHLON - vue interieur

3. Perspective de l'Intérieur sur l'espace BIKE:

De manière général, j'ai proposé un Design Intérieur "dynamique" et "épuré". L'éclairage étant ce qui met en valeur les produits mais également indiquant les différents espaces, le cheminement du parcours initiatique (répétition des LEDs bleus au sol) qui sert également de "piste d'entrainement"

5-Concours DECATHLON - vue intérieur BIKE

4. Les 4 façades du bâtiment

Les façades révèlent l'architecture avec une résille en bois en façade qui unit les 3 bâtiments (magasin/stock/Parking en silôt).

Le bois est un matériau privilégié pour les constructions en Amérique du Nord. J'ai choisi une résille en façade pour créer un rythme, un effet de répétition, qui nous rapelle bien souvent la dynamique sportive. La façade résille à l'avantage également de jouer un rôle de brise soleil dans un objectif de respect de l'environnement.

Le fait que la résille soit en bois est aussi une manière d'intégrer visuellement un bâtiment qui se trouve à l'orée d'une forêt et dans un environnement très naturel.

façade sud

Elevation Sud

 

façade ouest

Façade Ouest

 

Façade est

Façade Est

 

facade nord

Façade Nord


 POUR PLUS DE DETAILS SUR MON PROJET...

2-Concours DECATHLON - vue entrée extérieur

Pour plus de détails sur mon projet, consulter les planches descriptives de mon projet avec les détails sur les concepts architecturaux, les détails techniques et également connaître les logiciels sur lesquels j'ai travailler (aller jusqu'aux dernières images avec le bandeau de l'album dans la catégorie "planches de projet" dans l'onglet architecture ou en cliquant sur le lien ci-dessus).


 LE RESULTAT DU CONCOURS:

Le prix prévu pour ce conours était de 10 000 euros pour le lauréat. Il y avait deux catégories ("professionnelle" et une autre "non professionnelle"), il y avait donc un lauréat par catégorie et chacun pouvant reporter la somme de 10 000 euros.

Sur 192 Candidats ayant participé dans ma catégorie, je n'ai malheureusement pas remporté ce prix... 

Je n'étais pas tellement surprise du résultat, non par parce que mon projet ne valait pas la peine de remporter le prix mais simplement car je suis persuadée qu'il n'y avait pas qu'un seul bon projet, ou voire même excellent projet sur 192... je suis quasi-sûr que c'est une dizaine d'excellent projet qu'il devait y avoir...(peut-être même plus!) mais malheureusement aucun classement n'a été mis en place par les organisateurs de ce projet... pourquoi??? 

Mon avis c'est qu'ils ont eut ce qu'ils voulaient... plein d'excellent projets, pleins d'excellentes idées innovatrices... à quel prix??? Rien du tout! Car moi qui ait travaillé sur ce projet, je suis capable d'estimer ce que "vaut" le travail que j'ai fait... il suffit simplement de regarder le temps que j'y ai passé... 2 mois de travail c'est sûr... avec des journées de travail bien longues et pas mal de nuits écourtées... un travail qui mérite déjà à lui seul (rien que pour le temps que j'y ai passé) presque la somme que le lauréat a remporté... mais je ne suis pas la seule à ne pas avoir été recompensé pour ce travail, nous sommes 191 personnes dans cette situation... 191 personnes à ne pas avoir été payé un sous pour avoir fourni gratuitement un travail de conception impressionnant... On ne parle biensûr pas de notre droit d'auteur car l'enseigne a fait signer à chacun une "décharge" sur nos droits d'auteur sur le projet que nous avons envoyé... oui donc maintenant ça veut dire qu'ils peuvent en faire ce qu'ils veulent... oui un peu comme du vol...

Alors je sais ce que certains vont penser... "bah c'est le jeu ma pauvre Lucette"... "et puis après tout c'est bien toi qui a décidé d'y participer et accepter les conditions non?"

et d'autres peut-être même... "Alors tu me dis que tu sais que tu vas te faire "voler" mais tu fonces quand même, tu es un peu bête, non?"

Et bien voilà ma réponse... 

Je suis comme ces 192 personnes, passionnés d'architecure, de dessin, de conception... nous vivons dans un monde et un système qui est en train de pourrir le métier d'archictecte... nous sommes trop nombreux à être diplômés en France mais je crois bien comprendre qu'ici aux USA c'est la même chose... résultat, il n'y a pas de travail pour tout le monde... ça ne veut pas dire que ceux qui n'ont pas de travail sont les moins bons, c'est tout un concours de circonstances dans la vie qui fait que les choses pour certains se passent mieux que d'autres... bref... je suis comme tous ces jeunes diplômés, passionnés cherchant n'importe quelle petite occasion pour un jour juste TRAVAILLER et VIVRE DE MON METIER... Je ne sais pas si cela finira par aboutir mais si une occasion se présente, je ne réfléchis pas à tout le mal que je contribue à faire en nourrissant ce genre de pratique que je ne trouve pas très acceptable... et je fonce! J'essaye juste de m'en sortir et me dis que ce n'est qu'un projet de plus que je pourrai intégrer dans mon PORTFOLIO et présenter à des agences pour montrer ma motivation et ma passion pour ce métier... en espérant que cela puisse à un moment faire la différence!

Et pour ma part même si cela ne changerait pas grand chose au mal que font les enseignes comme Decathlon à la profession en utilisant ce genre de pratique, je pense que la moindre des choses serait d'établir un classement pour désigner les meilleurs projets (HORS PRIX), ça ne leur couterait pas plus cher et au moins ça rendra peut-être un peu service à ces candidats qui se sont donnés du mal. En effet, ils pourraient par exemple indiquer leur (bonne) place dans le classement du concours au cours d'entretien professionnelle en vue d'une embauche... ce qui pourrait avoir une inlfuence positive sur la candidature de celui ou celle en recherche de travail.


Je ne pourrais donc pas finir cette publication sans montrer quelques images du projet lauréat de ma catégorie (je n'en dirais rien car il ne s'agit pas de mon travail)

LE PROJET LAUREAT DU CONCOURS (catégorie "non professionnelle")

robinson_1

robinson_3robinson_2

robinson_7robinson_6